Agir pour l'attractivité médicale

L'accès à la santé est un enjeu majeur notamment dans les territoires ruraux où le nombre de médecins généralistes tend à baisser.

Pour améliorer l'attractivité médicale des territoires tarnais, le Conseil départemental accompagne les communes et leur groupement dans le financement de maisons de santé pluridisciplinaires.

Le « Plan Tarn Santé »

Le 29 juin 2018, le Conseil départemental a voté à l’unanimité le « Plan Tarn Santé », pdf (71ko) qui rassemble l'ensemble des partenaires de la santé et des (dont l’Ordre départemental et national des médecins, le Département Universitaire de Médecine Générale de Toulouse, l’Association régionale des internes…) autour d'un objectif: améliorer l'attractivité médicale du Tarn.

Il s'agit une politique volontariste unique en France dans ce domaine. Le « Plan Tarn Santé » fait le pari de l’intelligence collective en même temps qu’il positionne le Département comme acteur pivot d’un dispositif nouveau.

Dans un contexte de mutations démographiques, territoriales, sociétales et professionnelles, le Tarn a initié une démarche adaptée à ces mutations, à son territoire et à ses citoyens et la fait vivre à travers différentes actions qui donnent des résultats :

  • Coordination de 7 partenaires institutionnels majeurs avec la convention « Agir ensemble pour l’attractivité médicale du Tarn » qui constitue un engagement collectif et réel. Elle a été signée le 4 octobre 2018 par le Département et la délégation départementale de l’Agence Régionale de Santé, l’Ordre des médecins du Tarn, l’URPS médecins libéraux d’Occitanie, l’URPS pharmaciens d’Occitanie, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie du Tarn, l’Association des Maires et des Elus du Tarn et la Mutualité Sociale Agricole Midi-Pyrénées Nord.
  • Coopération avec des acteurs clés de l’offre de soins, comme : les Maîtres de Stage Universitaire du département, l’Association régionale des internes de médecine générale, le Département Universitaire de Médecine Générale de Toulouse et les Centres hospitaliers du département.
  • Financement des équipements de santé : 17 structures d’exercice collectif sont financées pour les professionnels de santé, avec un montant d’aides départementales de 1,7 million d'euros. Il s’agit de Maisons de Santé Pluri-professionnelles et de cabinets médicaux portés par les intercommunalités ou les communes.
  • Accompagnement personnalisé des professionnels de santé et stagiaires qui souhaitent exercer et s’installer dans le Tarn. Un numéro dédié a été ouvert par le Département (05 31 81 98 98) avec un contact direct et complémentaire du guichet régional unique de l’ ARS et de la CPAM, pour les questions connexes et parfois déterminantes à l’installation comme le travail du conjoint, la place en crèche, la recherche de logement, la recherche du bon interlocuteur...
  • Mobilisation des professionnels de santé exerçant dans le Tarn pour devenir Maîtres de Stage Universitaire afin de favoriser les installations et anticiper le plus en amont possible les départs, avec des résultats notamment dans le nord du département qui identifie davantage de volontaires

Le Conseil départemental s'est engagé dans une politique de promotion du territoire tarnais auprès des professionnels de santé actifs ou des internes de médecine générale lors de soirées d’accueil dans les Centres hospitaliers, de la Journée tarnaise de médecine générale, mais aussi hors du Tarn et notamment à la faculté de médecine de Toulouse.
Son objectif : faire connaître, valoriser le Tarn et favoriser les installations.

Le rôle des communes et des intercommunalités

Les élus locaux jouent un rôle central dans l'amélioration des conditions d'activité des médecins notamment dans les territoires ruraux.