Environnement Territoire et patrimoine

Verger conservatoire

Le conservatoire d’espèces fruitières et de vignes anciennes, propriété du Département du Tarn a été créé à son initiative en 1986 afin de sauvegarder et valoriser le patrimoine biologique de Midi-Pyrénées que constituent les variétés fruitières et les cépages anciens.

Importance du Conservatoire d’espèces fruitières et vignes anciennes

Dans le passé les campagnes en regorgeaient, mais aujourd’hui, un certain nombre de variétés fruitières et cépages de vignes d’antan sont en voie de disparition. Or, elles représentent un patrimoine génétique qui sont bien souvent des espèces rustiques aux qualités gustatives variées, qu’il est nécessaire de préserver et de transmettre aux générations futures. A la lumière de ce constat le Département du Tarn a créé le Conservatoire afin de sauvegarder, identifier, évaluer et valoriser sur un plan pédagogique, économique et scientifique cette richesse biologique.

Les orientations du conservatoire sont fixées chaque année par un comité scientifique. Installé à la ferme Départementale du Roc, la forêt de Grésigne et la bastide de Puycelsi  avec ces 8 hectares de parcelles qui hébergent des variétés de pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, pêchers et vignes anciennes locales et régionales avec 750 introductions de fruitiers et 102 cépages.

Les missions du conservatoire

Sauvegarder la biodiversité et la diversité de ces espèces végétales :

  • Prospection des arbres et des souches dans les campagnes du territoire et enquêtes ethnobotaniques pour recueillir la mémoire locale.
  • Collecter les greffons pour la régénération des variétés et des cépages en voie de disparition, par le greffage (en écusson et à l’anglaise sur table)
  • Constitution de collections de sauvegarde des variétés identifiées. La diffusion de ces collections fait partie de la préservation de notre biodiversité.

Evaluer et identifier les variétés collectées :

  • Recueil des données et évaluation des potentialités agronomiques, des caractéristiques variétales telles que l’époque de floraison et de maturité, la productivité, la vigueur, les sensibilités aux maladies, le port de l’arbre, l’aspect des feuilles et des fruits (forme, couleur, épiderme, poids, calibre, comportement en conservation…) et des qualités organoleptiques (qualité gustative, parfum, taux de sucre, acidité, fermeté, jutosité …). 
  • Identification de ces variétés.

Valoriser notre patrimoine biologique régional :

  • Valorisation pédagogique, culturelle, économique et scientifique de ce capital par des visites du site, des stages d’initiation à la taille,  des travaux réalisés par une association d‘insertion, des dégustations, des expositions, pour sensibiliser à travers des animations techniques le grand public. Avec par exemple la vente de produits : pépinière de vente pour vendre des plantes issues de variétés anciennes ;
  • Appui technique, le Département fournit de l’appui aux porteurs de projet avec de l’ingénierie territoriale comme les sélectionneurs (les variétés peuvent servir de base à l’amélioration et à la création variétale), les associations, les professions agricoles qui veulent diversifier leur activité, les lycées,… 
  • Participation aux différents réseaux nationaux de sauvegarde d’espèces fruitières. Le conservatoire constitue un lieu de références méthodologiques et scientifiques sur le matériel génétique stocké.
  • Partenariat avec des Parcs Naturels Régionaux comme le parc du Languedoc

Toutes ces actions s’inscrivent dans la politique environnementale du Tarn, le Conservatoire est ainsi référencé comme Espace Naturel Sensible, et à ce titre il contribue à la préservation de notre biodiversité et s’inscrit donc dans une démarche de développement durable.

Sur place, la Maison du Conservatoire propose la vente de fruits frais (en saison) et de jus de fruits issus des collections. Des animations techniques sur la taille, le greffage et les fruitiers au fil des saisons sont proposées en hiver et au printemps. Une fois par an, le temps d’une journée, se déroule une vente de jeunes arbres fruitiers. A l’automne, tous les 2 ans, le Conservatoire organise une Journée Portes Ouvertes.