Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal

La téléphonie mobile



Les actions menées par le Département en matière de téléphonie mobile sont strictement encadrées par les programmes définis au niveau national.

L’action du Département en faveur des zones blanches*

Le Département œuvre depuis les années 2000 pour la résorption des zones blanches en téléphonie mobile dans le cadre des programmes définis par l’Etat.
C’est ainsi qu’il a créé 11 pylônes pour un coût d’investissement de 1 164 150 euros HT pour couvrir en 2G puis 3G les communes suivantes : Courris, Curvalle, Le Margnès, Anglès, Rouairoux, Teillet, Paulinet, Montirat, Boissezon, Ferrières et Lasfaillades/Le Bez.
Suite à l’arrêté du 8 février 2016, le Département est chargé d’assurer la construction de 2 pylônes de téléphonie mobile supplémentaires afin de couvrir les zones blanches : Algans et Vieux. Pour ce faire, le Département recherche les sites d’implantation possibles, procède, sur ses fonds propres principalement et avec une participation de l’Etat plafonnée, aux travaux de raccordement électrique et d’accessibilité routière ainsi qu’aux travaux de construction du pylône.
* Une zone blanche est considérée comme telle lorsque l’on ne peut capter aucun opérateur de téléphonie mobile dans les 500m autour de la mairie.

L’action du Département en faveur des zones non ou mal couvertes (zones grises, etc.)

Le 14 janvier 2018, l’Etat a créé le nouveau dispositif de couverture ciblé suite à un accord avec les opérateurs de téléphonie mobile. Ce dispositif prévoit la couverture de 5 000 sites au niveau national sur plusieurs années.
Ces sites doivent être déterminés dans le cadre d’une équipe-projet départementale, voire régionale. La définition de ces sites n’a plus à répondre à la notion de zone blanche et peut concerner tout site d’intérêt (lieu-dit, zone économique, zone touristique, etc.) mal couvert.
Au niveau du Tarn, l’équipe-projet réunit l’Agence France Mobile, la Préfecture du Tarn, le SGAR, la DDT, l’ABF, l’association des maires et élus du Tarn, le CIDAP (assistant à maîtrise d’ouvrage du Département en matière de téléphonie mobile) et le Département.
Pour les années 2018/2019, le Tarn dispose d’une dotation de 18 sites (un site correspond à un pylône ; plusieurs pylônes peuvent être nécessaires pour couvrir une zone).
Pour les années 2020 et 2021, le Tarn dispose d’une dotation annuelle de 9 sites.