Education Enfance et famille

Devenir assistant(e) familial(e)

Avant toute chose, ce métier consiste à faire partager au quotidien votre vie familiale à des enfants confiés par un service d’accueil familial.

Contre une rémunération, l’assistant familial accueil habituellement et de façon permanente des mineurs et des jeunes majeurs de moins de 21 ans à son domicile. Il exerce sa profession comme salarié de personnes morales de droit public ou de droit privé. Ce métier ne peut exercer à titre indépendant. Son activité s’insère dans un dispositif de protection de l’enfance ou un dispositif médico-social.
L’assistant familial constitue, avec l’ensemble des personnes résidant au domicile, une famille d’accueil.

La Demande d'agrément
Accordé par le Président du Département l’agrément ne peut être donné que si les conditions d’accueil sont réunies :

  • La sécurité, la santé et l’épanouissement des mineurs accueillis, en tenant compte notamment des aptitudes éducatives de la personne. (En outre le français oral doit être maîtrisé).
  • Le lieu doit être adapté à l’accueil d’enfant et être conforme à la législation et aux « consignes départementales » en matière de sécurité. Les aménagements nécessaires seront précisés par écrit.
  • L’ensemble de ces conditions sera évalué au cours d’entretiens et de visites à domicile. Les professionnels du Département, assistantes sociales, éducateurs, psychologues des équipes « Accueil Familial» sont chargés d’évaluer l’ensemble des modalités.
  • L’agrément est accordé pour 5 ans. Cependant, les assistants familiaux qui auront obtenu le diplôme d’assistant familial (DEAF), bénéficieront d’un renouvellement automatique sous réserve que les conditions d’accueil soient conformes à la réglementation.

En savoir plus sur les critères d’agrément en cliquant ici !

Afin de recevoir un dossier de demande d’agrément d’assistant familial veuillez adresser un courrier au service de la PMI.

Une fois l’agrément obtenu

Il vous faudra faire acte de candidature auprès de l’employeur de votre choix.
Ainsi que se conformer au cadre réglementaire de la profession notamment aux articles L421-1 à 18 du CASF et aux dispositions départementales.
Vous serez tenu notamment de :

  • Tenir informé le service de PMI de toute modification figurant sur le formulaire de demande relative à sa situation familiale, aux personnes vivant à son domicile, aux autres agréments dont il dispose et aux conditions d’accueil (piscine, réaménagement…).
  • Respecter le nombre de mineurs accueillis à titre permanent et de façon continue, qui ne peut être supérieur à 3 y compris les jeunes majeurs de moins de 21 ans.
  • De suivre une formation obligatoire de 60 heures dès l’accueil du premier enfant plus 240 h de formation qui leur permet de passer le diplôme d’Etat sur les besoins de l’enfant, cadre législatif et administratif...

L’agrément d’assistant familial est retiré à celui qui ne participe pas à la formation obligatoire.

  • Se conformer au dispositif d’agrément et respecter les consignes départementales en matière de sécurité.

Consultez le guide sur le référentiel pour l'agrément des assistants familiaux à l'usage des services départementaux de protection maternelle et infantile qui vous explique le cadre juridique d’agrément des demandes d’assistants familiaux. Comme les étapes de la procédure d’agrément, les prérequis pour pouvoir postuler et être embauché comme assistant familial, les différentes prises en charge par le Département de certains frais liés à l'accueil et de la formation, ou encore la distinction entre la procédure de recrutement et l’évaluation des demandes d’agrément.

Les conditions préalables à l’emploi :

  • être titulaire de l’agrément délivré par le Conseil départemental pour un accueil maximum de trois enfants, sauf dérogation
  • avoir un bulletin numéro 2 de casier judiciaire compatible avec l’exercice de l’activité
  • justifier d’une aptitude physique compatible avec l’accueil de mineurs à domicile
  • être en situation régulière au regard du Code du Service National
  • si l’assistant familial est de nationalité française ou ressortissant d’un État membre de la Communauté Européenne, il (elle) doit jouir de ses droits civiques
  • si l’assistant familial est de nationalité étrangère, il (elle) doit être en situation régulière au vu des lois régissant l’immigration
  • ne pas exercer sans l’accord préalable de l’employeur un autre emploi. Le cumul du métier d’assistant familial employé par le Département est incompatible avec l’accueil d’enfants à titre non permanent en qualité d'assistant maternel.
  • avoir suivi le stage préparatoire à l’accueil obligatoire, dispensé au préalable à tout accueil par le Service de l’Accueil Familial
  • être joignable par téléphone
  • être mobile, disposer d’un véhicule ou d’un réseau de transport

Vous êtes déjà assistant familial, postuler au Département !

Le recrutement d'un assistant familial est une étape distincte de l'agrément. Il nécessite que la personne agréée effectue une démarche de demande d'emploi auprès de la collectivité.

Le service réceptionne les candidatures et vérifie si les conditions générales de recrutement sont remplies. Il transmet ensuite les dossiers de candidature complets au Service d'Accueil Familial de domiciliation du candidat pour évaluation.

L'évaluation repose sur des entretiens individuels avec le candidat au Service d'Accueil Familial et à domicile avec les différents membres du foyer, elle est réalisée par des chargés d'accompagnement et si besoin par un psychologue.

Elle permet notamment de s'assurer que le ou la futur(e) assistant(e) n'a pas idéalisé l'accueil de l'enfant. Une évaluation de la candidature est ensuite effectuée par le Service Accueil familial de domiciliation dans les 4 mois.

Si vous êtes recruté, vous signez un CDI de droit public. Vous percevez une rémunération et des allocations liées à la prise en charge des enfants.

Se former

Avant l'accueil du premier enfant, l'assistant familial suit une formation de 60 h au Service d'Accueil Familial, avec les chargés d'accompagnement et les psychologues. 

Cette formation est l'occasion de finaliser son projet d'accueil et de poser toutes les questions, surtout les plus délicates : comment gérer les conflits ? Est-ce que l'enfant accueilli peut m'appeler papa ou maman ? 

L'assistant reçoit également conseils, outils et explication des différentes situations de placement susceptibles d'être rencontrées.

Accueillir un premier enfant

C'est le Service d'Accueil Familial qui vous contacte. Il peut s'agir d'un placement en urgence ou non, d'un accueil qui durera quelques semaines, des mois... ou des années. 

Se professionnaliser

En tant qu'assistant familial, vous devez suivre une formation diplômante de 240 heures.

Celle-ci est financée et organisée par l'employeur.

Par ailleurs, vous êtes en constante relation avec les professionnels de la protection de l'enfance. L'ensemble de votre cellule familiale est ainsi accompagnée : les enfants accueillis mais aussi votre conjoint et vos enfants.

Demande de recrutement après refus

Un nouveau dossier de candidature peut être déposé dans un délai de deux ans suivants la dernière notification de refus.