Education Enfance et famille

Parents, être accompagnés

Vous rencontrez des difficultés dans la relation avec votre enfant ou avez besoin de conseil pour son éducation? Vous avez besoin de parler de votre couple ? 

Des professionnels sont à votre écoute et vous accompagnent en proximité.

Un réseau d'écoute et d'accompagnement

Le réseau "parents81" réunit des parents, des associations, des institutions pour s’informer, partager des expériences, échanger, écouter et être écouté. Centre de ressources pour tous les parents, le réseau informe et oriente les parents, organise des rencontres, des formations, accompagne les parents qui souhaitent porter des initiatives…

Des temps d'échanges et des ateliers adaptés :

Vous souhaitez parler en groupe et librement, d’amour, du couple, de famille, du corps, de sexualité, d’enfants, etc...

Vous recherchez un lieu de rencontre où enfants (de 0 à 6 ans) et parents peuvent partager des temps d’échanges, de jeux, d’activités et de découvertes.

Vous souhaitez contribuer à la réussite scolaire de votre enfant ?

Partout dans le département, retrouvez des activités axées sur le développement de l’enfant et l’attachement parent/enfant comme des groupes de parole, des ateliers sur les tous petits ou encore l’accompagnement à la scolarité.

Réseau Parents 81
ACEPP 81 - 13 rue des Cordeliers 81000 Albi
Contact par mail

Vous êtes en difficulté ? Nous vous accompagnons

Vous rencontrez de lourdes difficultés dans la relation avec votre enfant ? Des professionnels sont à votre écoute et vous accompagnent pour éviter les ruptures.

  • Des techniciens de l’intervention sociale et familiale (TISF) peuvent venir soutenir la fonction parentale et renforcer l’autonomie, de façon ponctuelle et limitée dans le temps.
  • Une aide éducative à domicile (AED) est une mesure demandée par les familles souhaitant être accompagnées directement chez elle pour surmonter des difficultés éducatives.

Des travailleurs sociaux et médico-sociaux sont à votre disposition et peuvent être consultés sur rendez-vous auprès des 12 Maisons du Département réparties sur l’ensemble du territoire.

Demander l'intervention d'un(e) technicien(ne) en intervention sociale et familiale (TISF)

Les technicien(ne)s en intervention sociale et familiale accompagnent des familles rencontrant des difficultés éducatives et sociales qui perturbent leur vie quotidienne. Ils accompagnent les familles au domicile afin de leur permettre de retrouver leur autonomie dans des actes de la vie quotidienne et dans leurs fonctions parentales.

Qui peut en bénéficier ?
Les familles qui rencontrent de lourdes difficultés, des situations de conflit, une relation parents-enfants de plus en plus difficile ou des conditions matérielles de vie compliquées. Le projet d'intervention est construit en accord avec les parents. Une participation financière est demandée en fonction des ressources de la famille.

Comment demander l'intervention d'un TISF?
L’intervention des TISF est sollicitée par la famille ou par le travailleur médico-social avec l’adhésion de la famille si des difficultés familiales entraînent un risque de danger pour les enfants.

Si vous avez besoin d'aide, vous pouvez contacter la Maison de Département la plus proche de chez vous !

Demander l'intervention d'une aide éducative à domicile

L'aide éducative à domicile (AED) est une mesure adaptée à chaque situation et demandée par les familles souhaitant être accompagnées directement chez elle pour surmonter des difficultés éducatives. L'objectif est toujours de maintenir l’enfant dans sa famille tout en aidant ses parents à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent.

Qui peut en bénéficier ?

L'aide à domicile est attribuée à la demande du ou des parents, ou à défaut, de la personne qui assume la charge d'un enfant, ou avec son accord, sur décision du délégué de l'Aide sociale à l'enfance :

   ■  lorsque la santé de l'enfant, sa sécurité, son entretien ou son éducation le nécessitent,

   ■  et, pour les mesures financières, lorsque la personne ne dispose pas de ressources suffisantes.

En quoi consiste l'aide éducative à domicile ?

   ■  Accompagner, soutenir les parents dans l’exercice de leurs responsabilités : socialisation, repères éducatifs, liens affectifs.

   ■  Remobiliser les parents en difficulté et leur permettre de réinvestir leurs fonctions en tant qu’acteurs principaux de l’éducation de leur enfant.

   ■  Prévenir d’éventuelles dégradations d’une situation par un repérage des facteurs à risques.

   ■  Accompagner l’enfant dans un projet individuel afin qu’il trouve les repères éducatifs nécessaires à sa construction et son épanouissement.

Comment demander l'aide éducative à domicile ?

Si vous pensez avoir besoin d'être accompagné dans le cadre de l'aide éducative à domicile, vous pouvez vous rendre au sein de votre Maison du Département et demander un rendez-vous avec l'assistant(e) social(e) de votre secteur. 

Retouver les Maisons du Département

Enfance en danger

Informer, signaler : Pourquoi ? Quand ? Comment ? A qui ?

Face à une situation de maltraitance, d'enfant en danger ou en risque de l'être, tout citoyen a l'obligation d'informer les autorités compétentes pour venir en aide à ce jeune.

Qu'est ce qu'une information préoccupante ?

Tout élément d’information, y compris médical, susceptible de laisser craindre qu’un enfant se trouve en situation de danger ou de risque de danger, puisse avoir besoin d’aide.

Le décret n° 2013-994 du 7 novembre 2013 définit l’information préoccupante : 

« L’information préoccupante est une information transmise à la cellule départementale pour alerter le Président du Conseil départemental sur la situation d’un mineur, bénéficiant ou non d’un accompagnement, pouvant laisser craindre que sa santé, sa sécurité ou sa moralité sont en danger ou en risque de l’être ou que les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises ou en risquent de l’être. La finalité de cette transmission est d’évaluer la situation d’un mineur et de déterminer les actions de protection et d’aide dont ce mineur et sa famille peuvent bénéficier. »   

Comment agir ?

Affiché dans toutes les écoles, le 119, numéro gratuit ouvert 24h/24, s’adresse avant tout aux enfants en danger, mais aussi à vous, adultes en contact avec des enfants.
Que vous soyez un professionnel en lien avec le domaine de l’enfance et de la famille ou simplement une personne préoccupée par la situation d’un enfant en danger ou en risque de danger, vous pouvez également contactez :

la Cellule départementale de Recueil des Informations Préoccupantes du Tarn (CDRIP)
Tél. : 05 63 45 65 88 ou le 119

Contact par mail

     

Qu'est ce qui se passe ensuite ?

Les informations préoccupantes recueillies par le numéro national 119 sur un mineur en danger ou risquant de l'être sont transmises sans délai au Président du Conseil départemental qui sont ensuite transmises à la Cellule Départementale de Receuil et de Traitement des Informations Préoccupantes (CDRTIP 81).

Elle traite également les informations recueillies par des professionnels en contact avec des enfants (médecins, centre de loisirs, éducation nationale, centre hospitalier) professionnels concourant à la protection de l’enfance, services sociaux du département, les informations émanant de particuliers et les réorientations des autorités judiciaires qui ont été saisies directement.

Evaluation et traitement des informations préoccupantes

A réception des informations, la CDRIP procède à une 1ère analyse de la situation et recueille tous les éléments complémentaires nécessaires (situation connue des services…). A partir de cette évaluation, la CDRIP décide de l’intervention à mettre en place.

Rencontre de la famille par des professionnels des Maisons du Département pour évaluer la situation, mise à disposition des services de proximité du département, signalement au Procureur de la République (pour les situations d’extrême gravité).

Un lieu de conseil

L’équipe de la CDRIP est à votre disposition pour échanger sur une situation que vous trouvez préoccupante.

Cet échange permet de mieux caractériser la situation, de réfléchir aux modalités d’intervention  à mettre en œuvre.

Contacter la Cellule Départementale de Recueil des Informations Préoccupantes

L'équipe de la CDRIP

La cheffe de la Cellule départementale de recueil et de traitement des informations préoccupantes
Karine POPOVITCH :  05 63 48 69 62

L’éducatrice spécialisée, adjointe à la cheffe de service de la CDRIP
Laetitia BLUTEAU : 05 63 45 65 88

L’équipe administrative
Carole CANO : 05 63 48 69 42
Céline TOURNIE : 05 67 89 62 23

Horaires
Du lundi au vendredi : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Contact
Contact par mail 
Par courrier : Hôtel du Département – CDRIP -81013 ALBI cedex 9

Protéger nos enfants

Si le contexte l’exige, les enfants peuvent être séparés provisoirement de leurs familles. Les objectifs de ces placements sont d’assurer la sécurité de l’enfant, sa santé, son éducation, son développement social et culturel, son épanouissement personnel en coopération avec les parents.

Dans quelles conditions intervient cette décision ?

- À la demande des parents avec la signature d’un contrat d’accueil provisoire contractualisé validé par le délégué de l'Aide Sociale à l'enfance;

- ou être imposée sur décision du Procureur de la République ou du Juge des enfants qui prononce une ordonnance de placement provisoire (OPP).

Où va résider l'enfant ?

  1. Dans le cadre de l’urgence : au sein du Foyer Départemental Enfance Famille, au sein du Service d’Accueil d’Urgence de Castres et de Mazamet ou dans une famille d'accueil (assistant familial agréé),
  2. Dans une structure d'accueil collectif ou lieu de vie,
  3. Au domicile d'assistants familiaux agréés et employés par le Département.

Accompagner le retour

Ces accueils ont vocation à être limité dans le temps et s’inscrivent dans la perspective d’un retour en famille chaque fois que la situation le permet. Durant l’accueil de leur enfant, les parents continuent d’exercer leur autorité parentale, sauf restriction du juge des enfants.

Des travailleurs sociaux et médico-sociaux accompagnent les enfants en lien avec leur famille et les lieux qui les accueillent.