Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
Lors du vote du budget 2018, les conseillers départementaux ont demandé au gouvernement de revoir sa copie sur la limitation des routes secondaires à 80 km/h.
 
Les élus ont voté, à l’initiatique du Président du Département Christophe Ramond, une motion à l’unanimité pour une application différenciée de la limitation de vitesse à 80 km/h.
Les habitants des territoires ruraux seront directement impactés par cette mesure, la voiture constitue souvent le seul moyen de transport de proximité.
L’application généralisée et indifférenciée sans concertation préalable de cette nouvelle règle engendre une incompréhension de la part des automobilistes.
Le conseil départemental est compétent sur le réseau routier départemental avec l’entretien de 4150 kilomètres de routes auxquelles il consacre 40 millions d’euros et est un acteur incontournable de la sécurité routière.
Les Conseillers départementaux ont déploré que le Gouvernement ait pris cette décision sans concertation avec les élus locaux.
 
Ils demandent au gouvernement de privilégier des solutions pragmatiques au cas par cas sur les tronçons les plus accidentogènes.