Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
Tarn.fr > Fr > Tarn durable > Agir durablement avec l'Agenda 21

Agir durablement avec l'Agenda 21


 
 Le Département du Tarn engagé dans le développement durable, déjà une longue histoire...

Dès 1988, avec la première charte départementale pour l’environnement, le Département a posé des bases pour le développement durable : protection des cours d’eau et des espaces naturels, actions éducatives, conservation de variétés fruitières et  de vignes anciennes, inventaires paysagers, etc.

En 2002, avec la volonté d’anticiper les besoins plutôt que de les subir, il a invité les Tarnais à imaginer avec lui un Tarn durable lors de l'élaboration du livre blanc 2002-2012. Dans la foulée, en 2003, il s’est engagé résolument dans un projet de territoire durable avec l’Agenda 21 : développement des transports en commun et des aires de covoiturage, construction en qualité environnementale, économies d’énergie, sécurisation de la ressource en eau, valorisation des espaces naturels remarquables, soutien aux aménagements durables, etc.

Au terme du premier programme d’actions Agenda 21 mis en œuvre de 2007 à 2010, les élus départementaux ont vu la nécessité de rebondir pour amplifier et solidifier la démarche. Le deuxième programme Agenda 21 acte II, pour 2012-2016, a pour fer de lance le Plan Climat Energie Territorial et pour ambition de maintenir la cohésion sociale et territoriale. Il s’adosse aux principes de démocratie participative définis en 2011. 
 
Le premier programme Agenda 21 du Tarn a été labélisé « Agenda21 local » par le Ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, gage de qualité des actions réalisées et de la démarche menée par le Conseil général. Le renouvellement de ce label vient d’être sollicité.
 
 

Le développement durable qu’es aquo ?
« Le genre humain a les moyens d’assumer un développement soutenable qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. La notion de développement soutenable implique des limites. » (Rapport Brundtland - Nations Unies- 1987).
 
- Ledéveloppement durable ouvre la voie à un autre modèle qui réconcilie et combine le développement économique et social, la protection de l'environnement et la conservation des ressources naturelles :
  
  • le développement social pris comme un objectif : satisfaire les besoins humains et garantir la cohésion et la justice sociale entre les nations, les individus et les générations (santé, logement, consommation, éducation, emploi, culture …)
  • l’intégrité de l’environnement compris comme une condition : préserver les équilibres écologiques, améliorer et valoriser l'environnement et les ressources naturelles sur le long terme.
  • l’économie considérée comme un moyen : une croissance équitable et efficace
 
- Le développement durable c’est « penser global et agir local », comme l’exprimait René DUBOS en 1972 :
 
  • Comprendre les enjeux humains et naturels qu’affronte la planète ; évolution démographique, effondrement de la biodiversité, changement climatique sont sources de tensions multiples qui se manifestent de l’échelle planétaire à l’échelle locale, dans des ampleurs diverses.
  • Agir chacun à sa place et à sa mesure mais dans le même sens (citoyens, habitants, élus, salariés, associations, entreprises, collectivités) pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, éviter de gaspiller l’énergie et les ressources naturelles, préserver les milieux et la biodiversité, changer les comportements quotidiens de consommation et produire plus sobrement, faciliter la participation citoyenne et responsable des habitants.