Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
Tarn.fr > Fr > Culture, Sport et Loisirs > Patrimoine > L'abbaye école de Sorèze

L'abbaye école de Sorèze

 

A l’Abbaye-école c’est un passé prestigieux qui va vous surprendre. Cette ancienne abbaye transformée en école royale militaire sous Louis XVI a accueilli de nombreuses personnalités. 

L'histoire de l'abbaye
Classé Monument Historique, l’Abbaye royale Notre-Dame de la Sagne, située au pied de la Montagne Noire à Sorèze, est une fondation Carolingienne de Pépin d’Aquitaine datant de 754.
L’abbaye bénédictine est pillée et détruite par les Normands au Xe siècle. Elle est reconstruite et connaît une période de prospérité. Rasée au XVIe siècle au temps des guerres de religions, elle renaît de ses ruines au XVIIe siècle sous le nom de Notre-Dame de la Paix.
• En 1682, Dom Jacques de Hoddy ouvre une école, appelée "séminaire", pour les enfants de familles de nobles peu fortunés… En 1757, Dom Victor de Fougeras met en application le plan d’étude : l’école de l’abbaye acquiert alors un grand renom en matière d’enseignement. Parmi les matières enseignées (en français, ce qui était rare à l’époque), les mathématiques et les sciences tiennent une grande place ainsi que les arts (dessin, peinture, écriture, musique, danse), l’équitation, l’escrime, la natation et les cours de fortifications. Cette notoriété lui vaut, en 1776, d’être érigée par Louis XVI comme la première des douze écoles royales militaires du royaume. Ces établissements forment les futurs officiers des armées.
• Pendant la Révolution, les ordres monastiques sont dissous et les écoles royales militaires sont supprimées. Mais François Ferlus, directeur de l’école, rachète les bâtiments et maintient l’activité scolaire.
• En 1854, le père dominicain Henri-Dominique Lacordaire prend la direction de l’école et lui donne un nouveau souffle. La renommée de Sorèze continue de dépasser largement les frontières du pays. Les dominicains assurent la direction de l’école jusqu’en 1978.
• Devenue mixte au cours des dernières années, l’école, qui restait une des plus anciennes d’Europe installée dans les mêmes bâtiments sans discontinuité, a dû fermer ses portes en octobre 1991.

La restauration de l'abbaye

En 1993, la Région Midi-Pyrénées, le Département du Tarn et la ville de Sorèze constituent un syndicat mixte afin d’acquérir l'abbaye et de préserver le site.
Un vaste programme de travaux de restauration et d’aménagement (15 millions d’euros) est engagé par le Syndicat Mixte sur les bâtiments et le parc, classés Monument Historique :
• réfection totale de la toiture (près de trois hectares)
• restauration du portail monumental du XVIIème siècle
• création d’un parcours muséographique avec un point accueil
• aménagement de salles de réception, de réunion et d’un auditorium
• création d’un hôtel dans l’ancienne maison abbatiale
• réalisation d’un centre de formation universitaire aux métiers de la pharmacie créé avec les Laboratoires Pierre Fabre.