Ignorer les commandes du Ruban Passer au contenu principal
Tarn.fr > Fr > Amenagement et économie > Economie > Prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées

Prévention de la perte d'autonomie des personnes âgées

 Crédit photo : Barabas Attila - Fotolia

CFPPA – Conférence des Financeurs pour la Prévention de la Perte d’Autonomie des Personnes Agées du Tarn

La loi n°2015-1775 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement (dite loi « ASV ») a pour objectif d’anticiper les conséquences du vieillissement de la population. Elle a instauré dans chaque département la mise en place d’une Conférence des Financeurs de la Prévention de la Perte d'Autonomie des personnes âgées (CFPPA).
Il s’agit d’une instance de coordination institutionnelle qui a pour mission de définir un programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives de prévention, en complément des prestations légales ou règlementaires. Elle est présidée par le Département et vice-présidée par l’ARS. Elle se compose des membres suivants : l’inter régime des caisses de retraite CARSAT / MSA / RSI, la CPAM, l’ANAH, l’AGIRG ARRCO, la Mutualité Française et enfin les deux Communautés de Communes du Carmausin Ségala et de Tarn Agout qui ont été désignées par l’Association des Maires du Tarn à la suite de leur candidature pour représenter les EPCI.
Chaque année, la Conférence doit élaborer un programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives de prévention qui s’articule autour des six axes suivants :
- l'amélioration de l'accès aux équipements et aux aides techniques individuelles favorisant le soutien à domicile ;
- l'attribution du forfait autonomie ;
- la coordination et l'appui des actions de prévention mises en œuvre par les services d'aide et d'accompagnement à domicile intervenant auprès des personnes âgées ;
- la coordination et l'appui des actions de prévention mises en œuvre par les services polyvalents d'aide et de soins à domicile ;
- le soutien aux actions d'accompagnement des proches aidants des personnes âgées en perte d'autonomie ;
- le développement d'autres actions collectives de prévention (santé globale/bien vieillir, bien être estime de soi, lien social, habitat et cadre de vie, sécurité routière, accès aux droits, etc.).
Ce programme s’adresse aux plus de 60 ans, il est financé par des dotations de la CNSA qui sont versées au Département.